portrait de jean claude pineau, photographeL'image et l'écran

Ses apprentissages passent aussi par les Arts plastiques,la scénographie, le cinéma et le multimédia. Son goût de l'image et des cultures multiples imprègnent son parcours professionnel, depuis la mise en scène,la prise de vue,le développement, la mise en forme pour le multimédia, ainsi que la conception et la création de sites web.

Son expérience dans le domaine de l'image sur papier et sur écran lui permet aussi de développer une pédagogie en faveur de la jeunesse et des adultes.

L'image, essentielle aujourd'hui, est un vecteur puissant qui motive les enfants et les adolescents du monde. La formation à l'image leur permet de communiquer mais pas seulement : former la jeunesse à l'image, lui donner une expertise, c'est lui permettre de pallier éventuellement à des difficultés scolaires par ce moyen d'expression, nouvelle écriture en images, langage universel, mais aussi à s'affirmer, prévoir, mettre en scène, réaliser.

Apprendre à voir ce qui ne se voit pas, comprendre la lumière et jouer avec, savoir utiliser les outils «multi-médias», c'est aussi apprendre à savoir les lire, développer un regard sur les autres et le monde , créer du lien social, apprivoiser la beauté et la nature, même et surtout si elle est en danger. Et c'est un volet important de l'éducation que Jean Claude Pineau s'efforce de développer au cours des ateliers qu'il mène.

Quelques références :

Sources d'inspiration : La lumière et encore la lumière, celle qui dessine la vie. Les hautes lumières et les autres, celles qui se cachent derrière une étoile. Un paysage, un visage, une forme ou une composition, la lumière m'interpelle. Observer les faces cachées de la lumière.

Les thèmes qui reviennent : Paysages, nature morte, mouvements, voies, voyage, environnement. Perspectives architecturales avec personnages se détachant ou intégrant le décor. Les photographies en noir et blanc m'attirent. L'argentique est une aventure à tenter… La couleur n'exprime pas forcément la réalité, elle joue avec, parfois la trompe et aussi la sublime.

L'image, une histoire ? L'image peut être proche de la fiction. La construction de l'image part des éléments du réel et les met en scène, y compris, les paysages. Question de point de vue.