ciel de Normandie à l'aube

Jean Claude Pineau

Photographies

Naître à Saigon l'année du coq et «aller revoir sa Normandie» sous le signe du lion
pour y tomber dès l'âge de dix ans dans le bain du révélateur développe très vite en moi
l'envie d'être un jour ce magicien qui fait apparaître l'image, au temps de l'argentique
-toujours présent - autant qu'à l'ère du numérique.

Mes apprentissages passent aussi par les Arts plastiques, la scénographie, le cinéma et le multimédia.
Le goût de l'image et des cultures multiples imprègnent mon parcours professionnel,
depuis la mise en scène,la prise de vue,le développement argentique et numérique, multimédia.

Apprendre à voir ce qui ne se voit pas, comprendre la lumière et jouer avec, savoir utiliser les outils «multi-médias»,
Sources d'inspiration : La lumière et encore la lumière, celle qui dessine la vie.
Les hautes lumières et les autres, celles qui se cachent derrière une étoile.
Un paysage, un visage, une forme ou une composition,
la lumière m'interpelle. Observer les faces cachées de la lumière.

Les thèmes qui reviennent : Paysages, nature morte, mouvements, voies, voyage, environnement. Perspectives architecturales.
Les photographies en noir et blanc m'attirent. L'argentique est une aventure à tenter…
La couleur n'exprime pas forcément la réalité, elle joue avec, parfois la trompe et aussi la sublime.
L'image, une histoire ? L'image peut être proche de la fiction.
La construction de l'image part des éléments du réel et les met en scène, y compris, les paysages.

Question de point de vue.